Un nouvel outil pour mettre des « mots sur les maux »

Le centre social Acces vient d’acquérir un nouvel outil pour permettre aux enfants de développer leurs compétences psychosociales, comme l’estime de soi, les sentiments, les conflits. Par le jeu. Les 5 et 6 janvier, les équipes du centre se sont approprié l’installation.

L’année 2021 sera celle des compétences psychosociales au centre social Acces (Association de coordination culturelle, éducative et sportive) de Hombourg-Haut. « L’idée est de mettre des mots sur les maux, afin que la colère ou la frustration ne débouchent pas sur la violence », formule Mohamed Boulakdour, directeur du centre.

Pour cela, enfants comme parents bénéficieront de nouveaux outils, comme le village éducatif de la bienveillance, spécifiquement à destination des 6 – 12 ans.

« L’image du tipi renvoie à la tribu et a un caractère rassurant », confie Sandrine Piller, animatrice et référente du secteur enfance à l’Espace Wendel , où est installé le village. Ces 5 et 6 janvier, les équipes du centre Acces se sont approprié le matériel.

Un village de la citoyenneté

Ce nouvel outil d’apprentissage par le jeu vient s’ajouter aux jeux de la marmotte qui font appel à différents âges, des plus petits (à partir de deux ans) aux plus grands, ces derniers pouvant aborder des notions comme la laïcité ou la construction de projet.

En mars, un village de la citoyenneté apportera d’autres outils aux parents et aux enfants pour tous les publics de 6 à 99 ans et les activités de parentalité.

Avant cela, fin janvier ou début février, sera lancée une école de robots. https://www.algora.school

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *